La majorité de nos sœurs au Canada ne doivent plus participer physiquement au ministère auprès des pauvres et des marginalisés.  Cependant, en tant que Cercle de Gouvernance, les Sœurs du Canada continuent à soutenir le ministère auprès des pauvres et des marginalisés.  

SOPAR est l'un des organismes que le Cercle canadien de gouvernance appuie financièrement depuis plusieurs années. Parmi les nombreux projets de cette association, deux d'entre eux chevauchent nos priorités en tant que FMIC.

Le premier projet concerne les femmes dont le conjoint décède. En Inde, ces veuves deviennent des parias, celles qui attirent la malchance. Souvent niés par leurs familles, ils finissent dans la rue, parfois avec des enfants et sans ressources ! Les employés de SOPAR, en collaboration avec plusieurs communautés religieuses autochtones, soutiennent ces femmes en mettant sur pied des ateliers où elles apprennent d'abord à écrire, car la plupart d'entre elles sont analphabètes ; on les aide aussi à développer leurs talents, à penser à une source de revenu et à développer leur confiance en soi. Ateliers de couture, entretien de petits jardins dont ils peuvent vendre les produits, sont autant d'activités qui leur permettront de devenir plus autonomes et d'envoyer leurs enfants à l'école....

Un autre projet a également retenu notre attention : la promotion de l'accès à l'eau potable. Souvent, ces femmes passent une partie de la journée à aller chercher de l'eau. Le personnel de SOPAR aide à construire des puits dans les petits villages et enseigne aux villageois comment les entretenir. Cette année, 61 puits, 88 systèmes de purification d'eau et 5 réservoirs ont été construits. Ce qui est intéressant dans ce projet, c'est l'engagement de tout le village à prendre soin de cette ressource essentielle et la possibilité de remplacer certaines pièces qui cassent.

Ces projets de réhabilitation des personnes marginalisées et d'engagement concret sur le terrain sont en phase avec nos priorités et donnent naissance à un nouvel espoir ! Ainsi, le Royaume se construit, jour après jour...

7. Canadian Sisters and collaborators.jpg RESIZED

5. Social Ministry

 

Les femmes de Papouasie-Nouvelle-Guinée (PNG) subissent certains des niveaux de violence les plus extrêmes au monde. Ils continuent d'être attaqués en toute impunité malgré les promesses de justice de leur gouvernement. La situation a été décrite comme une catastrophe humanitaire, mais elle ne reçoit toujours pas l'attention publique plus large qu'elle mérite, en PNG ou en dehors. C'est aussi un obstacle important au développement et à la prospérité de la PNG.

Nos Sœurs assurent l'hébergement et le soutien des femmes de Papouasie-Nouvelle-Guinée dans leur région.



Géorgie, États-Unis

2. Maura and Alphie USA RESIZE

Depuis 1968, l'Apostolat Social de Savannah, sous la direction des Sœurs Missionnaires Franciscaines de Savannah, tend la main aux sans-abri et aux personnes à risque de le devenir. Le centre offre une grande variété de services. L'un de leurs objectifs est toujours de combler les lacunes dans les services qui empêchent une personne d'avancer sur la voie de l'autosuffisance. Pour atteindre cet objectif, l'un de nos programmes les plus réussis a été le Programme de certificat de naissance et d'identité. Les clients sont aidés par le traitement de la paperasserie et le paiement de tous les frais, ce qui leur fournit les documents dont ils ont besoin pour trouver un emploi et faire une demande pour de nombreux autres services et programmes.

L'équipe de l'Apostolat Social croit qu'en servant chaque client, ils servent Jésus. (Matthieu 25:40 "Tout ce que vous avez fait pour l'un de mes plus petits frères, vous l'avez fait pour moi.") C'est pourquoi chaque client est traité avec le respect qu'il mérite comme enfant de Dieu.

 3. Nuala Valdosta RESIZE

Clare's Center and Neighbors in Need, parrainé par l'église St. Teresa, Albany, GA

Sœurs Maura Molloy, MFIC et Alphonsina Molloy,MFIC

Services sociaux catholiques d'Augusta
Directrice, Sr. Janet Roddy, MFIC

Centre Saint-François - CSS
Sœur Nuala Mulleady MFIC, Directrice

 

 

IMG 1616 2

Le message suivant provient d'un rassemblement de différentes communautés religieuses unies dans la mission de non-violence.

Un message de non-violence de la vie consacrée à nos communautés religieuses, aux Eglises et au peuple du Sud-Soudan, à nos amis et sympathisants et à toutes les personnes de bonne volonté.

Nous, membres de l'Association des Supérieurs Religieux du Sud Soudan (RSASS), réunis pour un atelier sur la Vie Consacrée et l'Assemblée Générale Annuelle de la RSASS 2017 au Centre pour la Paix du Bon Pasteur, à Kit (Juba), du 24 au 29 avril 2017, avons réfléchi sur la non-violence active et sur la lettre du Pape François " La non-violence : une politique pour la paix " dans l'espérance de contribuer avec une réponse positive aux défis du Sud Soudan actuel. Fidèles à notre appel de Dieu et au charisme de nos Congrégations, nous voulons envoyer ce message de non-violence à la fin de notre rencontre à nos frères et sœurs de nos communautés religieuses, aux Eglises et au peuple du Sud Soudan, à nos amis et sympathisants et à toutes les personnes de bonne volonté.

Bakita RESIZE

Soeur Bakita, en compagnie d'un petit groupe, Soeur Mary et Soeur Helen travaillent et exercent leur ministère à Yambio dans le Sud Soudan. Ces ministères comprennent l'éducation, l'établissement de la paix, le ministère auprès des femmes et des enfants et bien d'autres choses encore.

Go to top