Avent franciscain

avvento1


Voici une brève et douce réflexion sur l'Avent par le P. Neil O'Connell, OFM, de la Province du Saint-Nom (que l'on trouve dans le bulletin d'aujourd'hui de la PNH). Un merveilleux rappel qu'en ce temps d'anticipation et de renouveau, nous ne pouvons oublier notre appel baptismal à la mission. Comme saint François, nous sommes appelés à être " hérauts du Christ " ; nous nous efforçons de construire le Royaume de Dieu sur la terre en vue de sa venue. 

Beaucoup de bénédictions à vous et aux vôtres en ce temps de l'Avent !



François d'Assise s'identifie comme "le héraut du Grand Roi". Baptisé Giovanni Baptiste ou "Jean Baptiste", il a sans doute voulu imiter son patron, François est donc le perpétuel aventurier et les Franciscains et les Franciscaines sont perpétuels aventuriers.

En tant que franciscain, je suis donc un adventiste strict. J'évite de faire des choses de Noël avant la veille de Noël, car l'Avent a sa propre expérience riche et enveloppante.

Un Avent franciscain est apocalyptique et tourné vers l'avenir dans un sens créatif. Nous nous dressons et levons les yeux comme nous faisons le ménage cosmique et environnemental pour l'arrivée du Grand Roi qui fait toutes choses nouvelles.

L'Avent franciscain est une période de rénovation. Nous redressons des chemins tordus par la confusion et l'anxiété, nous remplissons des vallées de pauvreté et d'aliénation, nous faisons descendre des montagnes de fierté et d'autoabsorption, nous lissons des chemins rendus rugueux par la violence et le racisme afin que tous puissent voir clairement le Grand Roi qui est toujours guérisseur.

L'Avent franciscain est évangélique. Nous annonçons et vivons la bonne nouvelle du Grand Roi qui embrasse les pécheurs et les affine en blé nourricier pour les autres.

L'Avent franciscain est marial. Nous, avec Marie, portant en nous le Verbe embryonnaire Fait Chair, nous nous empressons de faire cadeau à ceux qui étaient vides, du Grand Roi qui fait bondir de joie tout leur être.

Comme les Franciscains n'appartiennent pas à un club exclusif, ils accueillent tous les compagnons de l'Avent franciscain comme des compagnons d'observation. Bien que l'Avent se termine avant la Veillée de Noël, les Franciscains et les Franciscaines et leurs compagnons restent adventistes pour le reste de l'année, annonçant le Grand Roi dans son ministère, sa passion, sa mort, sa résurrection et son envoi de l'Esprit.

Go to top